• Trek dans les Cuchumatanes et dans le Peten, Guatemala (déc.2016)

    Guatemala : trek dans les Cuchumatanes et dans la jungle du Peten du 26 novembre au 10 décembre 2016.

    La Sierra de los Cuchumatanes est la plus haute chaîne de montagne non volcanique d'Amérique Centrale . Son altitude va de 500 m à plus de 3 800 m et couvre une superficie totale de 16 350 km². Avec une superficie de 1 500 km² situé au-dessus de 3 000 m, c'est aussi la plus grande région montagneuse en Amérique centrale.

    La Sierra de los Cuchumatanes est située dans l'ouest du Guatemala dans les départements de Huehuetenango et El Quiché.

    Le nom "Cuchumatán" est dérivé des mots de Mam "Cuchuj" (pour joindre ou unir) et "matán" (avec la force supérieure) et signifie «ce qui a été rassemblé par la force supérieure». Cuchumatán peut également être une dérivation du mot nahuatl «kochmatlán» qui signifie «lieu des chasseurs de perroquets».

     

    Quant au Petén, c'est l'un des 22 départements du Guatemala, le plus au nord du pays et aussi le plus grand, comptant pour près d'un tiers du territoire guatémaltèque avec une superficie de près de 33 566 km². Il se situe sur une partie de la frontière avec le Mexique. La capitale est Flores, située près de l'ancienne cité de Tikal. 

    Le Petén fut un foyer d'architecture rituelle de la civilisation maya autour de 500 avant notre ère. El Mirador est le site le plus important de l'ère maya préclassique; Civall en est un autre exemple. Plus tard, le Petén devint un foyer de la civilisation maya classique (200-900). Autour de 750, on estime la population du Petén à plusieurs millions de personnes, faisant de la région une des plus peuplées à l'époque.

     

    SOMMAIRE

    Ascension du volcan actif Pacaya, 2552m, Guatemala

    Ascension du volcan San Pedro, 2995m, Guatemala

     

    Trek dans les Cuchumatanès

    Premier jour de trek dans les Cuchumatanes, Guatemala

    Bivouac sous tente dans les Cuchumatanes, Guatemala

    Deuxième jour de trek dans les Cuchumatanes, Guatemala

     

    Petite ascension du volcan Chicabal, Guatemala

     

    Trek dans la jungle du Peten au porte du Tikal, le site majeur maya du Guatemala

    Découverte de la jungle du Peten et du site maya d'El-Zotz

    Trek dans la jungle du Peten : direction Tikal

     

    La population Maya

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Pour voir mes photos de Tikal c'est ici :

    http://steevephoto2.eklablog.com/site-maya-de-tikal-guatemala-2016-c29034816

     

    Trek dans les Cuchumatanes

    Flag Counter

  • Photos de costumes traditionnels de la minorité maya prises lors de mon séjour au Guatemala du 26 novembre au 10 décembre 2016.

    Contrairement à la population métisse, la minorité maya, souvent pauvre, a gardé ses traditions vestimentaires intacts :

    Le costume traditionnel bien sûr, et le fameux huipil.

    Ils sont considérés comme les costumes les plus attrayants d’Amérique centrale, de part le mélange entre passé précolombien aux détails religieux et artistiques, et l’influence hispanique.

    Le huipil, du mot maya huipilli, qui signifie « ma couverture », est la blouse traditionnelle brodée ou tissée  portée par les femmes mayas depuis des siècles.  Singulier à chaque village, mais toujours plus chamarrés les uns que les autres, ils sont ornés de nombreux motifs, formes et symboles.

    Ils sont considérés comme les costumes les plus attrayants d’Amérique centrale, de part le mélange entre passé précolombien aux détails religieux et artistiques, et  l’influence hispanique.

    Historiquement, le port du  huipil était réservé exclusivement  pour les cérémonies et porté par l’élite, remontant à la période maya classique, à savoir entre 500 et 600.

    Aucun motif de huipil n’est laissé au hasard. En effet, chaque dessin géométrique brodé ou tissé, a une signification mythologique ou magique.

    Les oiseaux ont une place toute particulière dans les symboles et apparaissent très souvent. Le colibri associé à un plan de maïs symbolise l’amour de la lune et du soleil. L’oiseau bicéphale quant à lui représente la dualité entre le bien et le mal.

    Le maïs est également omniprésent et figure Yun kaax, le seigneur des récoltes.

    En ce qui concerne la forme du zigzag, elle personnifie le dieu de l éclair, Hurracan, celui qui fait la pluie, souhaitée pour les récoltes. D’une manière générale, la représentation de la  pluie revient souvent ; en ligne droite verticale, horizontale ou diagonale.

     

    Source : http://blog.mayaexplor.com/les-huipiles-mayas-reflets-des-couleurs-du-guatemala/

     

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique