• Trek dans les Cuchumatanes et dans le Peten, Guatemala (déc.2016)

    Guatemala : trek dans les Cuchumatanes et dans la jungle du Peten du 26 novembre au 10 décembre 2016.

    La Sierra de los Cuchumatanes est la plus haute chaîne de montagne non volcanique d'Amérique Centrale . Son altitude va de 500 m à plus de 3 800 m et couvre une superficie totale de 16 350 km². Avec une superficie de 1 500 km² situé au-dessus de 3 000 m, c'est aussi la plus grande région montagneuse en Amérique centrale.

    La Sierra de los Cuchumatanes est située dans l'ouest du Guatemala dans les départements de Huehuetenango et El Quiché.

    Le nom "Cuchumatán" est dérivé des mots de Mam "Cuchuj" (pour joindre ou unir) et "matán" (avec la force supérieure) et signifie «ce qui a été rassemblé par la force supérieure». Cuchumatán peut également être une dérivation du mot nahuatl «kochmatlán» qui signifie «lieu des chasseurs de perroquets».

     

    Quant au Petén, c'est l'un des 22 départements du Guatemala, le plus au nord du pays et aussi le plus grand, comptant pour près d'un tiers du territoire guatémaltèque avec une superficie de près de 33 566 km². Il se situe sur une partie de la frontière avec le Mexique. La capitale est Flores, située près de l'ancienne cité de Tikal. 

    Le Petén fut un foyer d'architecture rituelle de la civilisation maya autour de 500 avant notre ère. El Mirador est le site le plus important de l'ère maya préclassique; Civall en est un autre exemple. Plus tard, le Petén devint un foyer de la civilisation maya classique (200-900). Autour de 750, on estime la population du Petén à plusieurs millions de personnes, faisant de la région une des plus peuplées à l'époque.

     

    SOMMAIRE

    Ascension du volcan actif Pacaya, 2552m, Guatemala

    Ascension du volcan San Pedro, 2995m, Guatemala

     

    Trek dans les Cuchumatanès

    Premier jour de trek dans les Cuchumatanes, Guatemala

    Bivouac sous tente dans les Cuchumatanes, Guatemala

    Deuxième jour de trek dans les Cuchumatanes, Guatemala

     

    Petite ascension du volcan Chicabal, Guatemala

     

    Trek dans la jungle du Peten au porte du Tikal, le site majeur maya du Guatemala

    Découverte de la jungle du Peten et du site maya d'El-Zotz

    Trek dans la jungle du Peten : direction Tikal

     

    La population Maya

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Pour voir mes photos de Tikal c'est ici :

    http://steevephoto2.eklablog.com/site-maya-de-tikal-guatemala-2016-c29034816

     

    Trek dans les Cuchumatanes

    Flag Counter

  • Photos de costumes traditionnels de la minorité maya prises lors de mon séjour au Guatemala du 26 novembre au 10 décembre 2016.

    Contrairement à la population métisse, la minorité maya, souvent pauvre, a gardé ses traditions vestimentaires intacts :

    Le costume traditionnel bien sûr, et le fameux huipil.

    Ils sont considérés comme les costumes les plus attrayants d’Amérique centrale, de part le mélange entre passé précolombien aux détails religieux et artistiques, et l’influence hispanique.

    Le huipil, du mot maya huipilli, qui signifie « ma couverture », est la blouse traditionnelle brodée ou tissée  portée par les femmes mayas depuis des siècles.  Singulier à chaque village, mais toujours plus chamarrés les uns que les autres, ils sont ornés de nombreux motifs, formes et symboles.

    Ils sont considérés comme les costumes les plus attrayants d’Amérique centrale, de part le mélange entre passé précolombien aux détails religieux et artistiques, et  l’influence hispanique.

    Historiquement, le port du  huipil était réservé exclusivement  pour les cérémonies et porté par l’élite, remontant à la période maya classique, à savoir entre 500 et 600.

    Aucun motif de huipil n’est laissé au hasard. En effet, chaque dessin géométrique brodé ou tissé, a une signification mythologique ou magique.

    Les oiseaux ont une place toute particulière dans les symboles et apparaissent très souvent. Le colibri associé à un plan de maïs symbolise l’amour de la lune et du soleil. L’oiseau bicéphale quant à lui représente la dualité entre le bien et le mal.

    Le maïs est également omniprésent et figure Yun kaax, le seigneur des récoltes.

    En ce qui concerne la forme du zigzag, elle personnifie le dieu de l éclair, Hurracan, celui qui fait la pluie, souhaitée pour les récoltes. D’une manière générale, la représentation de la  pluie revient souvent ; en ligne droite verticale, horizontale ou diagonale.

     

    Source : http://blog.mayaexplor.com/les-huipiles-mayas-reflets-des-couleurs-du-guatemala/

     

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

    Costumes traditionnels de la minorité maya du Guatemala

     


    votre commentaire
  • 7 décembre 2016 après la visite matinale du site archéologique maya d'El-Zozt 

     

    Trek dans la jungle du Peten en direction de TikalDe retour au camp après la vite d'El-Zotz, nous prenons le temps de prendre le déjeuner avant de repartir.

    La cabane du milieu qui fait office de salle à manger, est celle où nous avons planté nos tentes lors du gros orage de la nuit.

    Jungle du Peten

    Jungle du PetenDrôle de champignon

    Jungle du PetenLa piste de ce deuxième jour de trek est beaucoup plus étroite; ce qui ne change pas c'est le nombre de moustiques ... les rares pauses ne durent pas très longtemps, y compris les pauses photos.

    Jungle du Peten

    Jungle du PetenFourmilières dans les arbres

    lJungle du Peten

    Jungle du Peten La fin de ce deuxième jour de trek se termine par la 2e rencontre avec une tarentule sur une tente avant d'aller se coucher.

    Nous verrons très peu d'animaux lors de ces 3 jours, ce fut un peu la mauvaise surprise de ce parcours dans la jungle, d'autant que mon souvenir du trek dans le jungle Costaricaine était encore très présent dans mes souvenirs. 

    Heureusement nous nous rattraperons à Tikal où nous avons l'impression que tous les animaux se sont donnés rendez-vous. 

    Jungle du Peten

    Jungle du Peten

    Jungle du PetenLa végétation est parfois très dense et ne laisse que peu passer la lumière, quant au chemin heureusement nous avons un guide local qui le connait parfaitement ;-)

    Les chemins de ce troisième jour sont parfois très humides mais ils restent praticables avec de bonnes chaussures de marche gore-tex montantes.   

    Jungle du PetenColonie de champignons sur un tronc d'arbre mort.

    Jungle du Peten

    Arrivée à Tikal par la jungleArrivée à Tikal après 5h30 de marche effective pour 13 km.

    La première architecture qui apparaît à travers la jungle est le temple IV.

    Cette arrivée par la petite porte de la jungle est la récompense de ces 3 jours de marches. Pour cette fin d'après midi nous grimperont en haut du temple IV puis rejoindrons notre hôtel que nous apprécierons après ces 2 nuits à dormir sous tente.

    Pour les photos de Tikal c'est ici : http://steevephoto2.eklablog.com/site-maya-de-tikal-guatemala-2016

     


    votre commentaire
  • 6 et 7 Décembre 2016 : arrivée à Flores, premier jour de trek et visite du site d'El Zotz

    Le vol de Guatemala City vers Flores d'une durée de 40mn aura mis un peu plus de temps que prévu.

    La première tentative a échoué et nous avons du revenir vers Guatemala City à cause d'un brouillard persistant (aéroport non équipé pour l’atterrissage aux instruments). La deuxième tentative fut la bonne.

    Résultat notre marche se finira à la lampe frontale ce qui nous permettra de voir une tarentule et surtout de se faire bouffer aux moustiques ;-) 

    Après il faut relativiser les moustiques nous attaqueront de toute façon pendant les 3 jours de trek dans la jungle ... 

    Ce trek m'aura permis de constater, s'il en était besoin, que les moustiques et la photo ne font pas très bon ménage ;-p

     

    La jungle du PetenPetit déjeuner à Florès avant un petit transfert en bus vers la jungle du Peten à proximité de la réserve d'El Zotz

    Flores est la capitale du département du Petén dans le nord du Guatemala. La vieille ville est située sur une île du lac Petén Itzá. Elle a été construite sur le site de la cité maya de Tayasal, dont il ne subsiste rien.

    Flores est équipé d'un aéroport international et constitue le point de départ d'excursions vers les sites archéologiques maya de la région, notamment Tikal.

    La jungle du PetenMarche vers la réserve d'E Zotz : nous partons donc à 13h soit avec presque 2h de retard sur l'horaire prévu.

    La jungle du PetenDistance parcourue pour ce premier jour : 15,6 km en 3h50 

    La jungle du PetenArrivée à San Miguel La Palotada - El Zotz, réserve protégée où se trouve le site maya d'El Zotz. 

    Nous ferons une rapide pause déjeuner ici à l'intérieur de l'entrée de la réserve.

    La jungle du PetenFaune locale, celle que l'on aime ...

    La jungle du PetenFaune locale : celle que l'on aime moins ;-)

    Cette première journée de trek dans la jungle du Peten se fait sur des chemins très large et facile d'accès, seul la dernière partie à la frontale dans la nuit noire, surtout après avoir vu un serpent et une tarentule, n'était pas très rassurante. 

    Cette première nuit dans la jungle s'est faite sous un gros orage, heureusement nous avions anticipé et avions pu déplacer notre campement initial sous un toit de chaume. 

    Il faut savoir que les campements dans cette réserve protégée ne sont bien entendu pas des campements sauvages. Pour effectuer ce trek il faut donc réserver au préalable, les places sont très limitées. 

     

    Deuxième jour dans le Peten : le matin nous visiterons le site archéologique maya d'El Zotz.

    La jungle du PetenSur le chemin d'El Zotz 

    La jungle du PetenAttention à la végétation, elle n'est pas forcément amicales, parfois il vaut mieux tomber qu'essayer de se rattraper aux branches ;-)

    Site maya d'El Zotz  Arrivée à El Zotz : ce site maya a été défriché en partie mais toutes les pyramides sont encore recouvertes de végétation contrairement à Tikal.

    Lorsqu'on se balade sur ce site très étendu, chaque bosse, chaque colline est en fait une architecture maya, le terrain lui est plat. Cette règle sera vraie pendant ces 3 jours de trek qui nous mèneront à Tikal.

    Site maya d'El ZotzEn grimpant l'une des pyramides on peut voir au loin le temple IV, distant de 25 km, où nous arriverons le lendemain.

    Site maya d'El ZotzVégétation que l'on peut observer en grimpant sur les pyramides encore ensevelies.

    Site maya d'El ZotzStèle vestige de la civilisation Maya.  

    Site maya d'El ZotzLes archéologues explorent les dessous du site pour découvrir des tombeaux ou des habitations mayas.

    Le travail qui reste à faire est colossal mais le gouvernement manque de moyen surtout qu'il reste encore beaucoup à faire à Tikal qui est le site maya principal. El Zozt est très peu visité car accessible uniquement en trek (3 jours avec nuit sous tente)

    Site maya d'El Zotz 3 collines donc trois pyramides recouverte par la végétation

    Site maya d'El ZotzLa visite du site d'El Zotz nous prendra environ 2 heures, avec toutes les explications de notre guide local et notre guide principal.

     


    votre commentaire
  • 5 Décembre 2016 : ascension du volcan Chicabal 2857m. 

    Nous partons pour l'ascension du volcan Chicabal à 10h15 pour une petite balade de 5 km et 370m de dénivelé.

    Ce volcan se situe dans le département de Quetzaltenango, nom de la deuxième ville du pays qui signifie en maya "l'endroit de l'oiseau Quetzal", oiseau qui est l'emblème du pays. Il fait partie de la Sierra Madre de Chiapas la chaîne de montagne qui prend naissance dans l'ouest de l'État du Chiapas au Mexique, traverse le Guatemala, le Salvador, avant de se terminer au Honduras.

    A l'intérieur du cratère, recouvert par une épaisse végétation, se trouve le lac sacré Chicabal.

    Il est considéré comme le centre spirituel de la cosmogonie des Mam-Mayas, un des peuples mayas, et leurs traditionalistes utilisent encore plusieurs autels sur les rives du lac. Ils y vénèrent des créatures mythiques : les Nahual et y pratiquent encore des invocations de la pluie.

    Ascension du volcan ChicabalLors de l'ascension du volcan Chacabal nous avons une superbe vue sur le volcan Santa Maria, ou Gagxanul (montagne nue) en langue maya, un des 16 volcans de la décennie.  

    Ascension du volcan ChicabalVégétation au sommet du volcan où l'on peut également observer la chaine montagneuse 

    Ascension du volcan Chicabal

    Ascension du volcan ChicabalLe lac Chicabal au fond du cratère est sacré pour la population Maya et la baignade y est donc interdite.

    Ascension du volcan ChicabalNous descendons ce long escalier en bois, du sommet du volcan au lac sacré. Au retour nous passerons par un autre chemin escarpé.

    Ascension du volcan Chicabal

    Ascension du volcan ChicabalFleurs déposées sur le lac lors d'une cérémonie maya

    Ascension du volcan ChicabalFleurs déposées sur le lac lors d'une cérémonie maya

    Ascension du volcan ChicabalNous avons la chance de pouvoir assister à une cérémonie maya : superbes reflets sur l'eau en prime

    Ascension du volcan Chicabal

    Ascension du volcan ChicabalFleurs sur le bord du lac.

    Ascension du volcan ChicabalOn peut voir sur cette photo que la végétation au bord du cratère est très dense.

    Ascension du volcan ChicabalComme souvent sur ce lac au fond du volcan, vers midi le brouillard fait son apparition.

    Ascension du volcan ChicabalNous quittons le volcan pour nous rendre à Guatemala City afin de nous envoler le lendemain vers le Peten et son climat tropical.

     


    votre commentaire
  • 3 décembre 2016 : deuxième journée de trek : 15km avec 785m dénivelé positif et -890m négatif

     

    Après une nuit un peu froide, nous débutons cette deuxième journée de trek dans les Cuchumatanès.

    Contrairement au premier jour nous n'aurons que peu de montées mais beaucoup de descentes.

    les Cuchumatanes N°3Gardienne de troupeau de mouton : l'élevage est l'une des principales activités dans les Cuchumatanès.

    Elle était avec d'autres membres féminins de sa famille mais ils sont allés se cacher en nous voyant au loin.

    les Cuchumatanes N°3Terrain très rocheux

    les Cuchumatanes N°3Petite promenade en laisse des cochons ;-)

    les Cuchumatanes N°3

    les Cuchumatanes N°3Jardinage en famille

    les Cuchumatanes N°3

    les Cuchumatanes N°3Au fur et à mesure de la descente, le paysage change et la température également.

    les Cuchumatanes N°3

    les Cuchumatanes N°3Journée de lessive dans les Cuchumatanès

    les Cuchumatanes N°3

    les Cuchumatanes N°3

    les Cuchumatanes N°3

    Les CuchumatanesComme vous pouvez le constater les vêtements sont très colorés. 

    Les Cuchumatanes N°3

    Les Cuchumatanes N°3Après une longue journée de marche nous arrivons dans le très beau ranch Unicorino Azul à 3100m tenu par une française, où nous pourrons faire une belle balade à cheval le lendemain matin, avant de quitter les Cuchumanatès.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique